Ghislaine BIRET

professionnelle authentique,  positive et ouverte d'esprit, j'aborde et je dédramatise des thématiques complexes et intimes par une approche globale, bienveillante et positive, saine et préventive.

Infirmière pendant 18 années en centre hospitalier et en clinique puis durant 15 années en établissements scolaires privés et publics, également mère de trois enfants, chaque expérience fut pour moi une prise de conscience de l’intérêt d’agir en éducation et en prévention santé auprès des jeunes afin de contribuer à leur épanouissement, à leur autonomie et à la réussite de  leur projet de vie.


Sur le thème de la vie relationnelle et sexuelle, j’ai régulièrement été confrontée au fait qu’il est parfois déconcertant et difficile en tant que professionnel ou parent d’aborder la vie affective, la sexualité, le cybersexe avec un enfant, tout comme il est difficile pour un jeune d’en parler avec ses parents. Quelques parents et professionnels tentent de se former pour déconstruire la manière dont la sexualité se forge pour les jeunes générations. Etre dans l’échange, répondre aux questions est essentiel, même s’il s’agit d’un sujet identifié comme délicat voire tabou dans notre société. 


De nos jours, l'éducation à la vie amoureuse est complexifiée par l'accès libre à la pornographie

Parler du porno relève d’un sujet de santé et d'intérêt publics, d’égalité entre les femmes et les hommes. Animée par cette conviction et riche de 13 ans d'expérience d'intervenante en séances d'Education à la Vie Relationnelle Affective et Sexuelle (EVRAS) et de témoignages de jeunes, j’ai choisi de consacrer mon activité professionnelle à des interventions spécifiques dans ce domaine.


En amont, un travail d’introspection m’a permis d’interroger mes propres représentations pour éviter de transmettre aux adolescents les éventuelles craintes, croyances et/ou certitudes par le biais de mon discours ou de mon attitude. Ceci pour leur permettre de se construire à partir de leurs compétences psycho-sociales, de se faire leur propre opinion et ainsi de les rendre acteurs de leur sexualité en toute connaissance de cause. Parallèlement, je me suis beaucoup documentée et mon projet a été bâti avec des chercheurs et conférenciers universitaires  (numéro EA 1427). Et récemment, j'ai participé à deux formations : l'une sur l'Education à la Vie Affective et Sexuelle organisée par le planning familial d'Angers et l'autre sur la Prévention des Phénomènes Prostitutionnels chez les mineurs organisée par la Cellule d'Appui à la Prévention des Phénomènes Prostitutionnels (CAPPP).


Attachée au travail en collaboration également avec les partenaires du réseau durant toutes ces années, les actions en prévention santé ont généralement été co-construites et menées avec les Centres de Santé Sexuelle, l'IFSI, les Centres socio-culturels, ALIA, l'Association Addictions France,  la Maison des Adolescents, Mission Locale, l'IREPS... 


Toujours dans la dynamique de contribuer à l'épanouissement des jeunes et avec la même conviction de l'importance de leur accorder des temps d'échanges, j'ai pu intervenir sur les Risques Psycho Sociaux pour sensibiliser des étudiants en formation adultes au bien-être au travail.



Pour plus d'informations : Contact